top of page

7 crédits d'impôt sous-exploités par les Québécois

Chaque année, c'est la même histoire: la période des impôts oblige Québécois et Québécoises en âge de travailler à déclarer leurs revenus et à produire leur fameuse déclaration fiscale. Cependant, combien d'entre nous laissent des sommes faramineuses dormir dans les coffres du gouvernement faute de connaître les crédits d'impôt auxquels nous aurions droit?

Parce que l'équipe Savard & Tran place l'individu au cœur de ces préoccupations, nous vous avons préparé un aide-mémoire contenant 7 des crédits d'impôt les plus sous-exploités par les Québécois.


Le crédit d’impôt pour la première habitation

Vous avez acheté une maison en 2022?

Et si vous avez acheté avec l’équipe Savard & Tran, c’est encore mieux!


Depuis 2022, le crédit d’impôt fédéral pour l’achat d’une première maison et le crédit d’impôt provincial pour l’achat d’une habitation ont doublé. En fonction de différents indices et si vous êtes un premier acheteur, vous pouvez obtenir près de 3 000 $ en crédits des deux paliers gouvernementaux (incluant le crédit du Québec).


Le crédit d’impôt pour le maintien à domicile

Vous avez 70 ans et plus et recevez des services de soutien à domicile?

Si vous avez 70 ans et que vous êtes propriétaire ou locataire de votre résidence et que vous recevez des services de soutien à domicile comme la visite d’une infirmière ou de l’aide à la préparation de vos repas, vous êtes admissible à un crédit d’impôt de 36%. Celui-ci sera bonifié jusqu’en 2026 pour atteindre 40%.Pour un aîné autonome vivant seul:

Le montant maximal admissible est de 19 500$. Vous pouvez donc espérer recevoir un crédit d'impôt de 7 020$. Pour un couple autonome, ce plafond augmente à 39 000$, vous donnant droit à un remboursement de 14 040$. Mais attention, à partir de 61 725$ de revenu familial, votre crédit risque de diminuer.


Le crédit d’impôt pour l’accessibilité domiciliaire

Vous avez fait des rénovations afin de faciliter l’accès à votre logement?

Si vous avez engagé des travaux qui ont un caractère durable et qui font partie intégrante de votre domicile dans le but de faciliter la vie à une personne âgée ou handicapée, vous pourriez recevoir 20 000$ de crédit d’impôt de la part du fédéral. Cependant, ces rénovations doivent avoir permis d’améliorer les déplacements, la réalisation des tâches quotidiennes ou encore d’avoir réduit les risques de blessures. Les dépenses admissibles couvrent les coûts pour les matériaux, la marchandise et la main-d'œuvre.



Le crédit d’impôt pour la rénovation d’habitations multigénérationnelles

Vous avez l’intention de faire des travaux pour accueillir belle-maman?

Vous pourriez réclamer ce crédit d’impôt dans votre déclaration de l’année prochaine puisque ce crédit a été mis en place en début d’année 2023. D’une valeur maximale de 7 500$, ce crédit peut être réclamé par toute personne ayant conçu un logement attenant à sa propre résidence dans le but d’accueillir un membre de sa famille proche de 65 ans et plus ou une personne handicapée. Cependant, l’on déterminera la valeur du crédit en fonction du montant le moins élevé entre 15% des dépenses admissibles ou 15% de 50 000$.

Pour être admissible, ce nouveau logis doit entre autres comprendre une entrée indépendante.


Le crédit d’impôt pour le télétravail

Vous avez troqué votre bureau du centre-ville pour un espace de télétravail à la maison?

Encore cette année, vous pourriez recevoir un crédit d’impôt pour aller jusqu’à 500$ pour toutes dépenses liées à l’espace de travail, les fournitures de bureau et les frais téléphoniques. Cependant, vous devez impérativement avoir été en télétravail à la maison plus de la moitié du temps, pendant un mois consécutif et ne pas avoir déjà été remboursé par votre employeur pour les dépenses encourues. Une méthode simplifiée ou à taux fixe temporaire vous permet de réclamer 2S pour chaque jour travaillé à partir de la maison et elle ne demande aucune pièce justificative des dépenses. La méthode détaillée déduit les moments réels et impose, à vous et votre employeur, la compétition de formulaires fiscaux.



Le crédit d’impôt pour les frais médicaux

Vous devez assumer les frais de vos traitements et vos examens médicaux?

Au provincial comme au fédéral, un crédit d’impôt existe pour le remboursement de frais médicaux comme les visites chez le dentiste, l'optométriste ou chez le physiothérapeute. Pour s’y qualifier au fédéral, les frais médicaux doivent dépasser le plus bas de ces deux montants sur une période de 12 mois : 2397 $ ou 3 % du revenu net. Au provincial, cette mesure n’est pas des plus généreuses cependant, contrairement au fédéral, vous pouvez cumuler les dépenses médicales de la famille. Alors, gardez vos factures et ne passez pas à côté de ce droit.


Le crédit d’impôt pour les activités des enfants

Vous courrez à gauche et à droite pour aller reconduire vos enfants à la gym ou au soccer?

Ce crédit d’impôt est souvent oublié par les contribuables, cependant Québec accorde un crédit d’impôt de 20% du montant accordé aux frais d’inscription pour un maximum de frais de 500$ par enfant, vous donnant ainsi droit à un crédit de 100$ par enfant âgé entre 5 et 16 ans. Mais attention, votre revenu familial ne doit pas dépasser le 146 450$, seuil au-dessus duquel vous ne pourrez plus en bénéficier.


Alors, qu'avez-vous l'intention de faire avec votre généreux remboursement cette année?



10 views0 comments

Comments


bottom of page